Les rumeurs anti-étrangers inquiètent les expatriés français en Égypte

le
0
9.600 Français vivent en Égypte. En l'absence de consignes, certains ont décidé de quitter le pays par leurs propres moyens

L'inquiétude et la confusion règnent dans la communauté française d'Égypte, qui rassemble quelque 9 600 expatriés. Les Français du Caire ont appris jeudi matin par France 24 que François Baroin les appelait à «revenir dans les meilleurs délais», puis Michelle Alliot-Marie a finalement indiqué qu'il n'y a «pas d'évacuation» prévue. Certains, pris de panique, ne veulent plus rester. La nuit de mercredi à jeudi les a décidés. «Des milices se sont formées dans mon quartier cette nuit. Des civils nous demandaient nos papiers. J'ai refusé. Peu après, un groupe d'une dizaine de personnes a fracturé la porte de mon appartement, l'un d'entre eux était armé d'un sabre. Heureusement, des militaires sont arrivés à temps», relate, fébrile, une étudiante qui vit pourtant au Caire depuis un an et demi. Des rumeurs anti-étrangers se sont répandues, relayées par la presse égyptienne. Dès ce matin, cette étudiante a préféré se précipiter à l'aéroport, aff

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant