Les rues de Paris font rêver les enseignes internationales

le
0

Le nombre de nouvelles boutiques ouvertes en 2013 est en hausse de 10% dans Paris, sous l'influence notamment des marques de luxe, selon une étude.

Les rues de Paris restent un must pour les grandes enseignes mondiales. Elles s'arrachent les meilleurs emplacements pour profiter de la venue en nombre des touristes étrangers (notamment chinois) dans la capitale et poussent les loyers dits «prime» (pour des emplacements exceptionnels) à la hausse. «En 2013, le nombre de nouvelles boutiques a enregistré une hausse de 9,2% par rapport à 2012, alors que la proportion d'enseignes internationales est passée de 27% à 39%», souligne une étude du conseil en immobilier d'entreprise Savills, que Le Figaro publie en exclusivité.

Il faut dire que Paris et la France en général, séduisent plus que jamais les touristes. Une fois n'est pas coutume, l'Hexagone fait la course en tête devant les Etats-Unis et Singapour pour les achats de produits de luxe. A eux seuls, les Chinois (qui devraient être 1,8 million à visiter la France en 2014 et près de 4 millions en 2020) dépensent en moyenne 5400 euros par voyage, dont 40% pour le shopping.

Des chiffres qui affolent les calculettes des grandes marques mondiales bien établies, et qui donnent aussi des idées à des enseignes étrangères moins connues. Le phénomène est particulièrement vif dans le luxe, avec un triplement des ouvertures de boutiques en un an, entre 2012 et 2013. Les marques Fendi, Versace, Moncler ou Berluti ont toutes concentré leurs investissements «dans les artères les plus prestigieuses de la capitale».

Les horlogers de luxe ont également plébiscité les plus belles adresses, avec l'arrivée de Breitling ou Vacheron-Constantin rue de la Paix, Omega, Bucherer ou Tag Heuer, boulevard des Capucines et sur les Champs Elysées. Dans l'univers des cosmétiques, les investissements vont aussi bon train et le rythme des ouvertures a été multiplié par deux l'année dernière. Quelques exemples: Caudalie a ouvert son premier magasin rue des Francs-Bourgeois, Roger & Gallet rue du Faubourg Saint-Honoré, tandis que Kiehl's s'est installé rue Saint- Honoré et rue du Faubourg Saint-Antoine et que Chanel a ouvert un magasin 100% dédié aux cosmétiques et aux parfums rue Saint-Honoré.

Signe de l'attractivité croissante de Paris, les enseignes viennent de pays de plus en plus divers: ils n'étaient que 11 représentés en 2011 mais leur nombre a doublé en deux ans pour atteindre 21 en 2013. «Le nombre d'enseignes internationales ouvrant leur première boutique à Paris a doublé par rapport à 2012», précise Lydia Brissy, directeur recherche Europe chez Savills. La marque chinoise de chaussure de luxe Stella Luna a ainsi inauguré sa première boutique européenne bd Saint-Germain. Une autre enseigne de chaussures, bosniaque celle-ci, Gordana Dimitrijevic, a pris ses quartiers rue de Seine dans le 6è arrondissement, tandis que la maison japonaise de montres G-Schock (marque Casio) s'est installée rue Sainte-Croix de la Bretonnerie (Paris 4è). Au total, les marques américaines restent les plus dynamiques puisqu'elles ont représenté plus de 8% des nouvelles ouvertures en 2012, suivies du Royaume-Uni (6,8% ) et de l'Italie (6,3%).

Offensive de la restauration rapide

Cette concurrence acharnée pour les rues commerçantes les plus prisées a favorisé une envolée des loyers prime. «Sur les Champs Elysées, par exemple, le loyer est de 18.000 euros/m2/an depuis le début de l'année, soit une augmentation de 12,5% en un an. La pression à la hausse est donc forte», indique Lydia Brissy. Rue du Faubourg Saint-Honoré, rue Saint-Honoré ou rue Montaigne, le loyer prime oscille toujours autour de 10.000 euros/m2/an.

Le luxe n'est pas le seul secteur concerné par l'engouement des enseignes mondiales. Plusieurs ouvertures ont eu lieu dans l'alimentation, et plus particulièrement dans la restauration rapide. L'enseigne britannique Prêt-à-manger prépare notamment l'ouverture de son flagship cette année rue Duphot (1er arrondissement), après avoir ouvert son troisième magasin l'année dernière bd Montmartre dans le 9è. Sur ce terrain, les marques américaines se montrent aussi dynamiques, à l'instar de Bruegger's Bagels qui s'est installé rue de Rennes, et qui prévoit une seconde ouverture cette année dans Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant