Les routiers menacent de bloquer routes et entrepôts avant les fêtes

le
40
Les routiers menacent de bloquer routes et entrepôts avant les fêtes
Les routiers menacent de bloquer routes et entrepôts avant les fêtes

Les patrons des entreprises de transports routiers avaient menacé de paralyser le pays en octobre si la taxe poids lourds n'était pas retirée. Cette fois-ci, ce sont les chauffeurs qui menacent de mettre au point mort leur camion. La CFDT-Route appelle à bloquer des routes et des entrepôts en région parisienne, notamment autour du marché de Rungis, jeudi et vendredi prochains, pour peser sur les négociations salariales dans les transports, a-t-elle annoncé vendredi.

Depuis la fin octobre, le torchon brûle entre le patronat et les syndicats sur la question des revalorisations salariales. Ce mouvement social, à la veille des fêtes de fin d'année, est déclenché «en réaction aux propositions inacceptables et irrespectueuses des organisations patronales, qui n'accepteraient, en guise de revalorisation salariale, qu'un alignement sur le salaire minimum, a indiqué Thierry Cordier, patron de la CFDT-Route, lors d'une conférence de presse.

Le syndicat réclame 20 centimes de plus que le Smic horaire brut, fixé en 2014 à 9,53 euros, pour l'ensemble des salariés des transports (route, logistique, transport de fonds, etc.). Actuellement, un seul des quatre coefficients en vigueur dans le secteur - celui réservé aux salariés les plus qualifiés - dépasse le salaire minimum, a rappelé la CFDT, promettant une «mobilisation massive». Affirmant que «ce sera le dernier coup de semonce», le syndicat avertit: «la politique patronale nous oblige une fois de plus à mettre en place un rapport de forces. On n'a pas 40 solutions, le mode d'action, c'est des blocages d'entrepôts et de routes».

Après deux années blanches sur la feuille de paie, les entreprises du secteur ont retrouvé un peu de marges avec le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), la baisse du prix des carburants et l'abandon de l'écotaxe. Mais les syndicats demandent une augmentation de 100 euros nets pour tous, un 13ème mois ou encore lune revalorisation de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le samedi 13 déc 2014 à 14:42

    Paris brûle-t-il ? La France est -elle à genoux ? Faites tout sauter ! Arrêtez les avions, coulez les bateaux et bloquez les ports, stoppez les métros, arrêtez de travailler , arrêtez les chantiers, les usines, les recherches, la construction, l'électricité qui a des comptes offshore et des centrales nucléaires, arrêtez TOUT. Et partez en vacances avec l'argent des créanciers. Le Paon s'occupe de TOUT.

  • M6695204 le samedi 13 déc 2014 à 12:07

    Aux anti-routiers,remerciez les les routiers,car sans eux vous n'auriez même pas le début d'un commencement de quoi que se soit.Ce qui surprends c'est votre niveau abyssale de Kon-nerie

  • 2445joye le vendredi 12 déc 2014 à 22:13

    Il faut rendre cette justice aux routiers qu'ils n'avaient rien bloqué depuis une éternité. Depuis Jospin, me semble-t-il. Même que ça commençait à nous manquer. Moi qui possède 4 voitures, je prends soin depuis la nuit des temps (Suez, mai 68, et les grèves des routiers bien sûr) de garder leur réservoir plein en permanence et je commençais à me dire que j'avais commis une erreur de jugement.

  • froggy83 le vendredi 12 déc 2014 à 18:40

    exact dlombert, frenchto, je ne reconnais plus ma France d'antan, c'est devenu un pays d'a*b*r*u*t*i*s, de pseudo-laïcards, de profiteurs et de bran... Interdire les crèches ? mais on va où, là ?

  • cesarski le vendredi 12 déc 2014 à 16:44

    c est tout ce qu ils savent faire "bloquer" du reste un rare endroit ou ce n est pas bloque, un de secteur + un de - cela ne changera rien

  • frenchto le vendredi 12 déc 2014 à 16:20

    c'est vraiment un pays d'abru..tis

  • dlombert le vendredi 12 déc 2014 à 16:10

    qu'ils bloquent tout,ça donnera raison à ceux qui voient la france comme un pays de M***eAu point où on en est... les tribunaux qui interdisent les crêches..!! la maire de paris qui interdit les feux de bois... la petite auto diesel de mr dupont qu'aura plus le droit de rouler... ils veulent une mosquée miniature à la place, les tribunaux ? et mon auto, ils vont me la rembourser ?

  • pier1309 le vendredi 12 déc 2014 à 16:07

    Hé bien qu'ils bloquent ces imbéciles ... quand ils auront tout bloqué ils seront licenciés franchement ce sont de vrais cas sociaux à la franchise ces fouteurs de m.... il va falloir réformer rapidement cette corporation de syndiqués ... qu'on les mette sur un bateau de la SNCM ....

  • kerken le vendredi 12 déc 2014 à 15:51

    Qu'ils bloquent tout .Au point ou nous en sommes le pays est de toute manière foutu...

  • paspil le vendredi 12 déc 2014 à 15:51

    c est clair ils ont pas le meme syndicat qu 'à la sncf il aurait eu honte de demander 20 centimes ...