Les routiers bloquent le terminal du soja en Argentine

le
0
(Commodesk) Après les dockers, les routiers se sont mis en grève illimitée en Argentine, paralysant le port de Rosario, principal terminal mondial pour l'huile de soja.

Les adhérents de FETRA, le syndicat des transporteurs routiers, n'ont laissé décharger que 1.674 camions dimanche 18 mars, contre 3.000 le dimanche précédent. D'après les registres de la chambre de commerce, l'an dernier à la même date, 5.900 avaient livré leur cargaison au port. Les routiers dénoncent la non-application d'un accord salarial signé en octobre avec le gouvernement.

Les usines de transformation de soja de la zone portuaire étaient à l'arrêt, notamment celle de Louis Dreyfus à General  Lagos, près de Rosario. La compagnie de négoce suisse expédie 5 millions de tonnes de produits du soja chaque année depuis ce port, tourteaux à destination des éleveurs, huiles de soja pour la consommation courante, ou diester pour les transports publics. Ses concurrents Bunge, Cargill, Molinos Rio de la Plata et Noble ont aussi recours au terminal pour leurs expéditions de maïs, blé et soja, à destination de l'Afrique, de l'Europe, du Moyen-Orient ou de la Chine.

L'Argentine exporte 47% des tourteaux de soja mondiaux, soit 27 millions de tonnes, et 48% des huiles de soja mondiales, environ 5 millions de tonnes (chiffres USDA), dont la plus grande partie passe par ce terminal.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant