Les rouleurs à la fête

le , mis à jour à 07:00
0
Les rouleurs à la fête
Les rouleurs à la fête

A peine remis de leurs émotions du mont Ventoux, les 190 rescapés du peloton s'élanceront aujourd'hui un par un dans le premier contre-la-montre (37,5 km) de l'épreuve, tracée entre Bourg-Saint-Andéol et la caverne du Vallon-Pont-d'Arc, sur les routes d'Ardèche aujourd'hui. « Il s'agit d'un chrono vallonné, de moyenne montagne, atypique pour le Tour de France mais comme on voit de plus en plus toute la saison sur le ProTour, au Tour du Pays basque ou au Tour de Romandie, explique Julien Pinot (FDJ), l'entraîneur de son frère Thibaut. La première partie consiste en une montée roulante, à 5 %. Ensuite, on arrive sur un long plateau au-dessus des gorges de l'Ardèche, où les routes sont vallonnées et jamais vraiment plates. On enchaîne sur une descente très rapide, celle du col de Serre-de-Tourre. Enfin, on va chercher Vallon-Pont-d'Arc en longeant la rivière et on finit par une dernière montée, un peu en épingles, roulante elle aussi, à 5 % de moyenne. »

 

A quel type de coureurs ce parcours conviendra-t-il le mieux ? Aux spécialistes a priori, en dépit du caractère accidenté du parcours. « On est face à un chrono rapide mais physique quand même, estime Julien Pinot. Le matériel sera celui spécifique au chrono, les côtes étant roulantes et le kilométrage relativement élevé. Ça s'adresse aux gros rouleurs, à Tony Martin (Etixx), Tom Dumoulin (Giant) et à Christopher Froome (Sky). Selon moi, le podium est là... Pour les coureurs concernés par le classement général, ça implique de faire Ventoux et chrono à fond, comme ils devront enchaîner l'arrivée à Finhaut-Emosson (NDLR : 17e étape, mercredi 20 juillet ) et le second contre-la-montre (NDLR : Sallanches - Megève, 17 km, jeudi 21 juillet). » Que faut-il attendre de Thibaut Pinot, récent champion de France de la spécialité à Vesoul ? « Sur un tel parcours, à la base, l'objectif de Thibaut était le top 10, dit Julien. Ce sont des routes que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant