Les Romains redoutent un séisme mercredi

le
0
Un sismologue autodidacte, mort il y a plus de trente ans, aurait prédit qu'un tremblement de terre secouerait la capitale italienne le 11 mai. Une prédiction qui affole les internautes.

La rumeur va bon train sur la toile italienne : dans deux jours, Rome disparaîtra sous le coup d'un tremblement de terre dévastateur. Telle serait la prédiction de Raffaele Bendandi, sismologue autodidacte, mort il y a plus de 30 ans, à l'âge de 86 ans.

L'histoire remonte à 1924. A deux jours près, Raffaele Bendandi avait prédit qu'un séisme allait frapper la région des Marches, sur la côte adriatique. En 1976, il annonce celui du Frioul, dans le nord de l'Italie. Dès sa première prédiction, la presse italienne s'emballe : il sera désormais «l'homme qui prédit les séismes». Selon sa théorie, élaborée dans l'antre discret d'une grotte toscane, l'activité sismique serait liée à un alignement spécifique des astres et des planètes.

Ses prévisions, consignées dans un document remis à un notaire peu avant sa mort mentionnent effectivement la date du 11 mai 2011. Mais pour Paola Pescarelli Lagorio, directrice de l'institut culturel Bendandiana où sont conservé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant