Les Rodriguez mouillés au Panama

le
0
Les Rodriguez mouillés au Panama
Les Rodriguez mouillés au Panama

La justice explore l’épave de l’empire Rodriguez, ex-leadeur mondial du yachting détenu par les Rodriguez père et fils, Gérard et Alexandre, qui a fait faillite en 2015. Comme notre journal le révélait en février dernier (dans nos éditions du 19 février), ce dossier tentaculaire et particulièrement complexe est aujourd’hui entre les mains du Parquet national financier (PNF), saisi de deux plaintes — notamment pour « escroquerie, abus de biens sociaux et banqueroute » — par l’un des ex-candidats à la reprise.

 

Nouveau rebondissement il y a peu : alors que les Rodriguez possèdent des sociétés offshore en pagaille — dont les sièges sont établis à Tortola, une des îles Vierges britanniques —, les noms de… Gérard Rodriguez, de Laurence, sa fille, et de la société Camille Rayon International Limited sont apparus parmi les dizaines de milliers de fichiers dévoilés dans le récent scandale des Panama Papers.

 

Le fisc français, qui a déjà ouvert plusieurs dizaines d’enquêtes sur la base des « fuites » issues du cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca, pourrait donc aussi s’intéresser de près au sujet et ouvrir une enquête fiscale. Si ce n’est déjà fait, mais l’administration s’abrite derrière le « secret fiscal ».

 

Deuxième coup dur pour les Rodriguez : le port Camille-Rayon de Vallauris - Golfe-Juan et son chantier naval — longtemps exploités par la SAS G. Rodriguez, aujourd’hui toujours entre les mains des Rodriguez, mais via une autre société — font l’objet de toute l’attention de la justice.

 

Ni la mairie ni la chambre régionale des comptes n’auraient sérieusement surveillé la gestion du port, au grand avantage, semble-t-il, des Rodriguez. L’association Anticor, qui lutte contre la corruption, a déposé plainte au PNF pour « trafic d’influence, prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics ». « Loin d’être un simple ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant