Les rivaux de Poutine font grise mine

le
0
Ils protestent contre le traitement inégal réservé aux candidats à la présidentielle du 4 mars.

Les candidats officiels de l'opposition à Vladimir Poutine se rebiffent. Le candidat du parti nationaliste LDPR, le communiste Guennadi Ziouganov et le centriste Sergueï Mironov ont dénoncé mardi le traitement médiatique «inégal» que leur réserverait chaque soir la télévision publique russe, au profit de l'actuel premier ministre, omniprésent sur les écrans. «Après les élections parlementaires illégales, voici venu le temps de l'élection présidentielle qui n'est pas moins sale que les précédentes. Toutes les règles électorales sont violées», estime l'héritier du parti léniniste. Mardi soir, les journaux télévisés de la première chaîne ont consacré pas moins de vingt minutes à la présentation du programme social de Vladimir Poutine. Mais la seule allusion à Vladimir Jirinovski, qui animait ce jour-là un débat sur l'agriculture, concernait la passion enfantine que le leader nationaliste vouait à l'élevage des lapins. Selon les plaignants, seuls 7%

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant