Les risques des unions consanguines

le
2
La première étude menée sur cette problématique confirme que l'union entre cousins germains multiplie par deux le risque de malformations des enfants.

Avant de se marier entre cousins, faut-il consulter un généticien? Quel est le risque d'avoir des enfants souffrant de malformations ou de maladies génétiques? En France, le nombre de mariages consanguins est faible (moins de 5 % des unions), mais cette pratique est développée dans certaines communautés.

Une étude publiée il y a quelques semaines dans la revue britannique The Lancetapporte des informations sur le risque lié à ces mariages entre cousins. Certes, les conséquences de ces hyménées sont connues depuis longtemps, mais c'est la première fois qu'une évaluation aussi rigoureuse en est faite.

Cette enquête s'est penchée entre 2007 et 2010, sur 11.300 nouveau-nés, dans une ville multiethnique, Bradford, située dans l'ouest de l'Angleterre et qui comprend notamment une forte communauté ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • eskimmo le dimanche 8 sept 2013 à 13:37

    Hi hi on voit le résultat chez certains anciens ministres de l'UMP

  • frk987 le vendredi 6 sept 2013 à 10:56

    Quel scoop !!! voilà où passe l'argent de la recherche médicale.