Les risques d'étés caniculaires augmentent rapidement en Europe-Etude

le
0

(Rpt mastic 1er para) LIMA, 8 décembre (Reuters) - Les risques de connaître des étés extrêmement chauds en Europe sont dix fois plus importants aujourd'hui qu'au début des années 2000 du fait des changements climatiques mondiaux, à en croire une étude menée par des scientifiques britanniques et publiée lundi. Les étés sont en moyenne devenus considérablement plus chauds dans une zone comprenant l'Europe centrale et l'Europe méditerranéenne, selon l'étude, que publie la revue Nature Climate Change. A en croire ce rapport, rendu public alors que la conférence des Nations unies sur les changements climatiques est en cours à Lima au Pérou, le risque d'été exceptionnellement chaud, qui était d'une fois tous les cinquante ans au début des années 2000, est désormais plutôt d'une fois tous les cinq ans. Dans cette étude, un été extrême est défini comme ayant une température moyenne supérieure d'au moins 1,6° C. à celle de la période 1961-1990. Au cours des dix dernières années, la température moyenne des étés en Europe a augmenté de 0,81° C. L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a déclaré la semaine dernière que l'année 2014 pourrait bien être la plus chaude jamais enregistrée au plan mondial depuis l'établissement de relevés météorologiques. (Alister Doyle; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant