Les riches chinois rêvent d'ailleurs

le
0

Près de la moitié des Chinois les plus fortunés envisagent de quitter leur pays dans les prochaines années, selon une étude de la banque Barclays. Principalement pour assurer un meilleur avenir à leurs enfants.

Correspondant à Pékin

Les nouveaux «super-riches» chinois s'accommodent de moins en moins de l'atmosphère ambiante en République populaire. Selon une étude réalisée par la banque Barclays, près de la moitié d'entre eux aurait l'intention de quitter le pays dans les cinq prochaines années, principalement pour offrir de meilleures perspectives d'éducation et d'emploi à leurs enfants.

Selon cette étude, les Chinois les plus fortunés sont 47 % à vouloir quitter leur pays d'ici cinq ans, contre seulement 16 % des Hongkongais, 20 % des Singapouriens et 20 % des Anglais. Les riches les plus «patriotes» sont les Américains et les Indiens, qui sont respectivement 6 % et 5 % à vouloir tenter l'aventure dans un pays étranger. «En réalité, la plupart des grandes fortunes chinoises gagnent actuellement leur argent en Chine, selon Liam Baley, de la firme immobilière londonienne Knight Frank LLP. Ils doivent rester à proximité pour leurs affaires, cela peut en dissuader certains de s'installer trop loin».

Destination Hong Kong ou le Canada

Les riches souhaitant quitter la Chine sont 78 % à vouloir offrir une meilleure éducation et de meilleures perspectives d'emploi à leurs enfants. 73 % d'entre eux recherchent un meilleur climat pour les affaires et une plus grande sécurité et 18 % partent pour avoir accès à de meilleurs soins médicaux. Ils sont 30 % à élire domicile à Hong Kong. Leur seconde destination favorite est le Canada (23 %), selon Barclays.

Le nombre de millionnaires en dollars continue de progresser régulièrement en Chine: + 3.7 % l'année passée, selon l'éditeur Hurun, qui réalise un classement des fortunes chinoises. Dans les trois prochaines années, la République populaire devrait compter quelques 1,21 millions de millionnaires et 73.000 «super riches», ceux dont la fortune personnelle dépasse 16 millions de dollars.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant