Les revenus des sociétés chinoises devraient progresser mais leur dette va rester élevée (Moody's)

le
0

(AOF) - Si les craintes des marchés concernant la croissance chinoise se sont apaisées, les gestionnaires d'actifs et les économistes sont de plus en plus nombreux à pointer le niveau élevé de l'endettement dans le pays. Dans une étude publiée ce matin, Moody's anticipe ainsi une croissance modeste du chiffre d'affaires des entreprises chinoises en 2017, sur une base de comparaison favorable avec 2016, mais un désendettement lent. La dette des sociétés devrait notamment rester élevée dans les secteurs miniers en dépit de réductions dans les dépenses.

Les cimentiers et aciéristes pourraient enregistrer de leur côté une baisse de leurs résultats l'année prochaine "en raison de la faiblesse des volumes et de la hausse des coûts des matières premières, le tout malgré le rebond des prix de l'acier et du ciment", détaille Moody's.

A l'inverse, les compagnies pétrolières devraient être en mesure de générer du cash flow grâce à la hausse des cours du baril.

Dans le secteur Internet, Moody's s'attend à une amélioration des résultats mais la rentabilité pourrait être pénalisée par des investissements élevés. Dans l'automobile enfin, la croissance et le désendettement devrait rester modérés en raison du ralentissement du marché chinois mais les constructeurs pourraient contourner cette difficulté en se développant dans l'après-vente et les services financiers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant