Les revenus de la gestion d'actifs de Rothschild & Co reculent de 1% au premier semestre 2016

le
0

(NEWSManagers.com) - A l'issue de son premier semestre fiscal 2016/2017, clos au 30 septembre 2016, le pôle de gestion d'actifs du groupe Rothschild & Co – qui regroupe les activités de banque privée et gestion d'actifs ainsi que le capital-investissement et dette privée – a dégagé des revenus de 252 millions d'euros, en repli de 1% par rapport au 30 septembre 2015. Son résultat d'exploitation s'est établi, pour sa part, à 47 millions d'euros contre 61 millions d'euros un an plus tôt.

Dans le détail, les activités de banque privée et gestion d'actifs ont dégagé des revenus de 180 millions d'euros au cours du premier semestre 2016/2107, en baisse de 4% sur un an. " Ce repli s'explique principalement par la diminution des commissions de courtage, elle-même due à la baisse des volumes de transaction " , souligne le groupe. Les actifs sous gestion ont toutefois progressé de 6% pour atteindre 51,1 milliards d'euros contre 48,3 milliards d'euros un an auparavant. Une croissance tirée par une collecte nette de 2 milliards d'euros au cours des 12 derniers mois, ainsi qu'à l'appréciation globale du marché et à un effet de change de 800 millions d'euros, précise le groupe financier dans un communiqué. Cette collecte nette est le résultat d'une collecte positive en banque privée (1,1 milliard d'euros) et en gestion d'actifs (0,9 milliard d'euros), en particulier aux Etats-Unis. Seul bémol : au cours des six premiers mois de son exercice fiscal, sa collecte nette ressort plus modestement à 100 millions d'euros.

Au cours du premier semestre 2016/2017, ses activités de capital-investissement et de dette privée ont connu plus de succès. Elles ont en effet généré 73 millions d'euros de revenus, en hausse de 7% par rapport au 30 septembre 2015.

En intégrant ses activités de conseil financier, le groupe Rothschild & Co a réalisé 802,5 millions d'euros au 30 septembre 2016, en hausse de 18% par rapport au 30 septembre 2015. Le résultat net part du groupe a bondi de 72% pour atteindre 67 millions d'euros à fin septembre 2016.

A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, le groupe Rothschild & Co est revenu sur son projet de fusion avec la Compagnie Financière Martin Maurel (CFMM). Ce projet, dont l'objectif est de rapprocher leurs activités françaises de banque privée et de gestion d'actifs pour " créer l'une des plus importantes banques privées indépendantes " en France " est en bonne voie " , a sobrement souligné Rothschild & Co. La fusion a été approuvée par les assemblées générales des actionnaires de CFMM et Rothschild & Co en septembre 2016. Elle a aussi obtenu les autorisations de l'Autorité de la Concurrence en France et de l'Autorité des marchés financiers. Reste désormais à obtenir les feux verts de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et de la Banque centrale européenne ( BCE). Dans ces conditions, " la fusion devrait être finalisée d'ici à la fin du premier trimestre 2017 " , avance le groupe Rothschild.

Par ailleurs, le groupe financier a dévoilé de nouveaux investissements sur le marché nord-américain avec l'ouverture d'un bureau à Chicago et le recrutement de banquiers seniors. Ainsi, James Neissa a été nommé à la tête de son activité nord-américaine tandis que Lee LeBrun a été nommé en qualité de responsable de l'activité fusions-acquisitions en Amérique du Nord. Eric Hirschfield a, par ailleurs, été recruté pour ouvrir le bureau de Chicago en septembre " afin de nous implanter dans cette importante région du Midwest " , explique Rothschild & Co.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant