Les revenus agricoles français fauchés de 16,4 % en 2013

le
3
Pour la Confédération paysanne, il y a urgence à corriger les disparités entre les agriculteurs.
Pour la Confédération paysanne, il y a urgence à corriger les disparités entre les agriculteurs.

Après une année 2012 plutôt faste, la chute est rude. Le revenu agricole a baissé dans l'UE de 1,3 % en 2013, mais il est surtout tiré vers le bas par la France, où le revenu agricole par actif accuse une baisse de 16,4 %, selon la Commission européenne, qui compile des prévisions réalisées par chaque État membre. Seule l'Estonie fait pire, avec une chute de 17,2 %. L'agriculture européenne a pour l'essentiel été pénalisée par une baisse des cours des graines oléagineuses (- 15,4 %) et des céréales (- 13,7 %), alors que le coût des intrants (nourriture animale, entretien du matériel et stocks de semences et plants) augmentait de 0,8 %. Les autres grands perdants de l'année 2013, qui renverse la tendance après trois ans de hausse du revenu agricole européen, sont les agriculteurs croates (- 16,2 %) et allemands (- 10 %). À l'inverse, leurs collègues néerlandais (+ 11,4 %), roumains (+ 10,4 %), espagnols (+ 10 %) et italiens (+ 8,9 %) bénéficient des plus fortes augmentations.

Mieux vaut produire du vin qu'élever des ovins

En France, peu de secteurs tirent leur épingle du jeu. Seuls les viticulteurs - qui avaient a contrario connu une année 2012 sinistrée - et, dans une moindre mesure, les producteurs laitiers et l'arboriculture fruitière voient leurs revenus augmenter ou se stabiliser. Pour le reste, c'est la dégringolade. Les grandes cultures céréalières voient leurs revenus divisés par deux, à 24 200 euros, tandis que les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • roulio86 le samedi 14 déc 2013 à 10:55

    Les plus grands fraudeurs et exilés fiscaux sont nos dirigeants, avec tous leurs ventages; à écouter au parlement européen.....http://www.youtube.com/watch?v=jbLFo02jlH8

  • M4328752 le samedi 14 déc 2013 à 01:14

    Bonjour les jeux de mots dans les titres de certains articles. Manque plus que la faucheuse.

  • JUFRABRE le vendredi 13 déc 2013 à 20:01

    Les céréaliers auxquels font référence la photo et l'article sont riches, paient des spécialistes pour toucher grassement les subventions de l'Europe, et font le tour de leur "territoire" en AUDI Q7... c'est quoi cet article de désinformation de M... ? Ceux qui en bavent et sont des travailleurs pauvres, ce sont les "petits". Les "gros" sont gras, il n'y a pas à s’inquiéter pour eux.