Les révélations d'Edward Snowden ont mis la Silicon Valley en émoi

le
0
Ler vent tourne pour les tenants d'Internet depuis les révélations d'Edouard Snowden.

Ils sont vêtus de jeans et de tee-shirts, mais ce sont des guerriers. Installés au centre de San Francisco, dans un petit immeuble modeste qui tranche avec les luxueuses cités de verre des grandes compagnies informatiques de la SiLicon Valley, les quelque 50 activistes, techniciens et juristes de l'Electronic Freedom Foundation (EFF), une organisation non lucrative, ont mis leurs compétences au service d'une noble cause, qui peut paraître perdue: celle de la protection de la vie privée dans le monde transparent et impitoyable d'Internet. «On a vu venir le danger de la surveillance depuis longtemps», affirme l'un des directeurs, Danny O'Brien, qui a mené toutes les batailles perdues du codage, dans les années 1990, face à une planète Internet qui ne rêvait que de facilité et de liberté, pas vraiment de sécurité. L'Electronic Freedom Fondation a aussi été en première ligne, l'a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant