Les retraites Woerth pour pénibilité ne font pas recette

le
2
Le dispositif inventé par Éric Woerth permet à des salariés ayant un taux d'incapacité de 10 % à 20 % de pouvoir partir à la retraite à 60 ans.

Le dispositif pénibilité mis en place lors de la réforme des retraites de 2010 a bénéficié à 5 366 personnes, pour le régime général, depuis son entrée en vigueur en juillet 2011, selon le dernier décompte réalisé par la Cnav. 3 647 concernent des hommes et 1 719, des femmes. La Cnav précise par ailleurs que 1 359 demandes ont été rejetées et 1 350 sont actuellement en cours d'instruction. Seules 120 ont été classées sans suite et 5, enregistrées «à tort».

Quoi qu'il en soit, le dispositif inventé par Éric Woerth permettant à des salariés - ayant un taux d'incapacité de 10 % à 20 % (après validation médicale) ou de 20 % sans examen d'une commission - de pouvoir partir à la retraite à 60 ans ne fait pas recette. L'ex-ministre de Nicolas Sarkozy, lors de l'examen de la loi à l'automne 2010, anticipait effectivement peu ou prou 30.000 bénéficiaires par an. On en est loin.

Avec ou sans invalidité

Bien qu'il l'ait fortement critiqué il y a trois ans, François Hollande n'est pas revenu sur le mécanisme en vigueur après son élection. Mais il a promis qu'un «vrai dispositif» prenant en compte la pénibilité des métiers - et non l'invalidité constatée - serait instauré dans la réforme qui sera discutée à l'automne. Les syndicats veulent un mécanisme automatique qui prenne en compte notamment l'espérance de vie en bonne santé. Le patronat, lui, est contre. Il estime que le dispositif voté suffit et refuse toute forme d'automaticité par profession ou métier. Les partenaires sociaux, qui ont discuté de la question entre 2003 et 2008, n'ont jamais réussi à se mettre d'accord.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le vendredi 28 juin 2013 à 11:14

    Pourtant c'es un critère objectif, alors que Hollande veut (voulait) le remplacer par un crière subjectif, la porte ouverte à n'importe quoi. Vous connaissez quelqu'un qui trouve que son boulot n'est pas "pénible"?

  • tamtou le vendredi 28 juin 2013 à 08:03

    BonjourUn article sur boursorama très mal informé.A l'heure actuelle il faut avoir 60 ans et 9 mois pour demander la liquidation de sa retraite.C'est à dire que la clause de pénibilité apporte rien de plus que 9 mois de mieux.