Les retraites relancent les divisions internes de la CFE-CGC

le
0
Une partie des troupes reproche au président Bernard Van Craeynest d'avoir embarqué leur centrale dans un conflit qui ne concerne pas leurs militants.

La contesrtation contre la réforme des retraites a ravivé la guerre interne à la CFE-CGC. Les opposants au président Bernard Van Craeynest et à son projet de créer une «troisième force syndicale généraliste» - et non plus catégorielle, centrée sur les seuls cadres et techniciens - lui reprochent d'avoir embarqué leur centrale dans un conflit qui ne concerne pas leurs militants. Peu d'entre eux défileront d'ailleurs aujourd'hui lors de la huitième journée de mobilisation contre le texte discuté au Sénat.

«Cela ne sert à rien de perdre son temps dans les rues», tranche Philippe Jaeger, le président de la fédération chimie. «Il est regrettable que l'on se soit opposé au report de l'âge de départ à la retraite à 62 ans, alors que cette mesure ne touche pas les cadres», abonde un autre opposant interne. «On a glissé sur un terrain de contestation politique qui n'a plus rien à voir avec les raisons pour lesquelles nous étions entrés dans le co nflit»,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant