Les retraités ne veulent pas vieillir à Paris

le
2
Ils sont près de 50% nés en Ile-de-France à partir s'installer ailleurs, selon l'Insee.

Les chiffres de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) rendus publics hier laissent penser que la région Ile-de-France ne fait pas rêver ceux qui en sont originaires.

Et surtout pas ses retraités, qui battent tous les records de désertion puisque près de la moitié de ceux qui y sont nés (48,3%) a quitté la région en quête de soleil ou de calme. Parmi eux, 12,4% sont partis s'installer en Paca tandis que 11,2% ont préféré la région Centre. 6,3% ont choisi la région Rhône-Alpes, 7,2% la Bretagne et autant ont choisi les Pays de la
Loire.

Un habitant sur deux originaire d'ailleurs

Cette tendance se retrouve dans les autres catégories de population, mais de manière moins prononcée. Ainsi, parmi les actifs, 36,1% des gens nés en Ile-de-France ont quitté la région, soit plus d'une personne sur trois. Ce chiffre tombe à 25,3% pour les étudiants, ce qui signifie qu'un étudiant sur quatre né dans la région l'a ensuite quittée.

Cette tend

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marconge le mercredi 18 jan 2012 à 16:28

    On les comprend, surtout maintenant.

  • raich2 le mercredi 18 jan 2012 à 15:13

    Franchement rien d'attrayant en région parisienne.Amabilité convivialité ont disparu et templacées par agressions verbales et manque de civisme trés marqué.Un bourg de moyenne montagne c'est plus agréable.