Les retraites des fonctionnaires largement subventionnées

le
119
INFO LE FIGARO - Un nouveau rapport du Conseil d'orientation des retraites confirme que le régime des fonctionnaires souffre d'un profond déséquilibre.

C'est un rapport sur un sujet très sensible, le mode de financement des différents régimes de retraites, que les membres du Conseil d'orientation des retraites (COR) étudieront ce mardi. Hasard du calendrier, les députés examineront au même moment le projet de loi sur la réforme des retraites, en deuxième lecture.

Ce nouveau rapport du COR, que Le Figaros'est procuré, confirme que le régime des fonctionnaires souffre d'un profond déséquilibre. Plus d'un quart des pensions de la fonction publique d'État seulement peut être financé par les cotisations, contre 82,9 % pour le régime des salariés du privé. Résultat, les pensions du public sont financées à 73 % par des subventions de l'État, qui pèsent 37,3 milliards d'euros. Reste que la réforme Ayrault des retraites ne s'attelle précisément pas à combler le déficit du régime du public. Certes, l'équilibre démographique de ce régime (le rapport entre actifs et retraités) est déstabilisé par la politique de réduction des effectifs de l'État.

D'autre part, il ressort du rapport que ce régime est plus généreux que celui des salariés du privé. Les «dispositifs de solidarité» représentent ainsi 27,9 % des pensions versées, contre 16,2 % dans le privé. Le gros de ces dépenses provient du financement des départs anticipés à la retraite, par exemple des militaires, souligne le COR.

Bien qu'en déséquilibre lui aussi, le régime des salariés du privé ne bénéficie pas de subventions, mais des taxes lui sont affectées. Ces dernières financent, selon le rapport du COR, 11 % des pensions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M601364 le mercredi 11 déc 2013 à 17:26

    Construction d'un tunnel aucun risque !!!! etc !!!

  • M601364 le mercredi 11 déc 2013 à 17:22

    Les militaires peuvent y laisser leur vie ,et le privé qui travaille au Nigeria ou ailleurs !!

  • crcri87 le samedi 7 déc 2013 à 12:18

    Pas de solidarité à sens unique !!Les fonctionnaires n'ont qu'à se débrouiller ou cotiser plus.

  • titide le lundi 2 déc 2013 à 16:56

    dans l'armée il y a beaucoup trop de hauts gradés qui touchent des salaires et des retraites astronomiques.Beaucoup trop de généraux qui ne servent à rien !!

  • titide le lundi 2 déc 2013 à 16:54

    il faut plafonner les retraites des fonctionnaires à 1800 euros.çà suffit pour vivre correctement quand on est en retraite !!

  • Urfee le mercredi 27 nov 2013 à 08:21

    Vous ne savez pas gérer votre argent . . . vous ne savez pas vivre en bonne santé . . . vous ne savez pas être heureux . . . mais les socialistes sont là pour dépenser l'argent que vous avez gagné, pour creuser le trou de la Sécu, pour faire votre bonheur, à votre place ! Merci Qui ?

  • GuyAOC le mercredi 27 nov 2013 à 08:09

    Bref, les salariés du privé financent leur retraite ... mais aussi celles des régimes spéciaux ( la clientèle des syndicats et de François Hollandouille ! ).

  • M3366730 le mardi 26 nov 2013 à 20:08

    Je lis certains commentaires sur le personnel de l'armée qui pourrait avoir un régime avantageux mais ne pas oublier qu'ils peuvent laisser leur vie en opération. Si on regarde le % de dépense de l'état par secteur : le ministère de l'extérieur et des dom tom + de 14%, indem pour l'armé et l'éducation nationale + de 49% ; vous avez vite compris que l'armée est pour ce GVT un épouventail à moineaux (ceux qui on la tête de...).

  • M3366730 le mardi 26 nov 2013 à 20:00

    IL FAUT SIMPLEMENT SAVOIR QU'IL Y A UNE DISCORDANCE ENTRE LE TAUX DE COTISATION GLOBAL DES FONCTIONNAIRES QUI SERA DE 8,76% A FIN 2013 ET CELUI DU SECTEUR PRIVE AU MINIMUM 12% (DIF. 3.34%). ENTRE LES DEUX REGIMES ET A SALAIRE EQUIVALENT, LA RETRAITE EST + AVANTAGEUSE POUR LES FONCTIONNAIRES ET LES REGIMES SPECIAUX QUE DANS LE PRIVE !

  • knbskin le mardi 26 nov 2013 à 10:12

    .../... il faut 1) Que TOUTE la population y soit assujettie, et 2) que le ratio global cotisants / retraités soit maintenu à un niveau acceptable. Ce n'est absolument plus le cas. Donc, mécaniquement, le niveau des retraites baisse, et celui des cotisations augmente. Et comme toujours, dans ce mouvement général, il y en a (fonctionnaires d'Etat, régimes spéciaux) qui sont "plus égaux que les autres". :-D