Les retraités des Balkans préfèrent la Grèce

le
0
Roumains ou Bulgares, ils sont des milliers à pouvoir bénéficier d'une pension grecque.

Souvent décrits comme les plus touchés par la crise et les mesures d'austérité, les retraités grecs, y compris les plus modestes, ne seraient pas aussi malheureux que ça. C'est, en tout cas, ce que pensent les ressortissants balkaniques, dont beaucoup ont occupé des emplois saisonniers et mal payés dans leur jadis opulent voisin du Sud. Ils seraient ainsi des milliers à avoir déposé ces derniers mois une demande de retraite auprès de l'Ika-Etam, le plus important fonds de pension privé du pays.

Il s'agirait, selon la presse grecque, essentiellement de Roumains et de Bulgares. Devenus citoyens européens en 2007, ces derniers ont le droit de séjourner et travailler librement en Grèce. En Bulgarie, ils sont des centaines de milliers à en avoir profité, faisant régulièrement la navette les grandes villes du nord de la Grèce et leur pays.

Mais comment expliquer ce ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant