Les retraités de plus en plus nombreux à cueillir le muguet

le
0

Au total, ils seraient désormais plus de 400, sur un total de 7 000 saisonniers, à cueillir cette fleur symbolique de la Fête du travail.

D'année en année, de plus en plus de retraités viennent cueillir le muguet. «Je n'avais jamais vu cela depuis quatre générations d'existence de notre entreprise», indique Jean-Pierre Marchais, producteur à Saint-Julien-de-Concelles dans le bassin nantais. Une région qui fournit plus des trois quarts des 60 millions de brins vendus en France à l'occasion du 1er Mai. «Sur les 600 salariés que nous employons pour l'occasion, une trentaine sont retraités», poursuit-il.

Même son de clochette, plus au sud, à Machecoul. «C'est en constante augmentation depuis trois à quatre ans, confirme Jean-François Vinet, l'un des plus gros producteurs de la région. Sur les 2 685 saisonniers du muguet que j'embauche, 266 sont retraités, soit 10% de plus que l'an dernier. Il s'agit d'une main-d'œuvre très consciencieuse, toujours à l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant