Les retraites complémentaires versées tous les mois à partir de 2014

le
7
Les retraites complémentaires versées tous les mois à partir de 2014
Les retraites complémentaires versées tous les mois à partir de 2014

A partir du 1er janvier 2014, les retraites complémentaires ne seront plus versées tous les trois mois, comme c'était le cas jusqu'à présent, mais tous les mois. Cette réforme, réclamée par de nombreux retraités et prévue depuis plus de deux ans, a été confirmée ce mardi par l'Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés), chargées de verser des pensions à quelque 11,6 millions de retraités en France. Elle était inscrite dans l'accord signé par ces deux organismes en mars 2011, visant à faciliter aux retraités la gestion de leur budget.

«Les retraites complémentaires Agirc et Arrco qui seront payées en octobre seront les dernières à être versées pour la durée d'un trimestre», ont indiqué les deux Associations, précisant que le montant de ces pensions ne changera pas. «Seul le rythme des versements change : le montant annuel de la retraite, lui, ne bouge pas». Par exemple, un retraité percevant une retraite complémentaire annuelle de 3 600 euros ne touchera plus 900 euros par trimestre, mais 300 euros par mois.

Pas besoin d'effectuer de démarches

La date précise du versement dépendra des établissements bancaires. Le passage à la mensualisation se fera automatiquement et les retraités n'auront pas à effectuer de démarches particulières auprès de leur caisse de retraites ou de leur banque. Les retraites versées annuellement ne seront toutefois pas concernées par ce paiement mensuel.

Si cette réforme permet aux retraités d'améliorer la gestion de leur budget mensuel, elle ne leur fera pas gagner en pouvoir d'achat pour autant. En mars dernier, l'Agirc et l'Arrco ont signé un autre accord fixant la revalorisation des pensions complémentaires, entrée en vigueur le 1er avril, à seulement 0,8% pour l'Arrco et 0,5% pour l'Agirc. Soit bien en-dessous du taux d'inflation, prévue à 1,2% pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CAMIF le vendredi 27 sept 2013 à 08:42

    Les retraités ont bien de la chance d'obtenir de telles augmentations de leurs pensions. Les jeunes actifs soutiens de famille ne peuvent en dire autant.

  • M601364 le jeudi 26 sept 2013 à 09:05

    Un contrat de casser ,il faut renégocier !!!!!!!

  • M601364 le jeudi 26 sept 2013 à 09:04

    Encore une perte du pouvoir d'achat ,et ils veulent la relancer !!!!!!!!!!!

  • brun2083 le mercredi 18 sept 2013 à 10:46

    C'est sûr que la démocratie est le pire des régimes...à l'exception de tous les autres, comme dirait Churchill. Si les gens sont majoritairement des demeurés c'est normal qu'ils aient le gouvernement qu'ils méritent...tant pis pour les autres. Il faudrait aller dans un pays où la majorité des gens n'est pas demeuré, mais est ce que ce pays existe???

  • dekeran le mercredi 18 sept 2013 à 10:19

    Si l'on y ajoute la non revalorisation des retraites avant la fin de l'année prochainesuivez mon regard.

  • porec le mercredi 18 sept 2013 à 09:25

    Le problème, si celà est avéré, est que les "gens" ont demandé eux-même ce changement. Les gens "SONT" des demeurés, dans leur grande majorité. c' est pourquoi la démocratie est fossoyeuse de civilisation depuis les GRECS. Car c' est la majorité qui pèse dans toute élection démocratique!!

  • annelion le mercredi 18 sept 2013 à 09:05

    Elle fait gagner aux caisses deux mois d'interets. Cette reforme n'est pas à l'avantage des retraités. Il fautarreter de traiter les gens comme des démeurés.