Les retards pris dans le développement des technologies électriques pénalisent lourdement les résultats 2015 (Gaussin)

le
1

SIGNIFICANT NEWS

ACTUALITÉ

Principales informations :

• Baisse de 75% du Chiffre d'affaires du S1 15 par rapport au S1 14, à 4,3m€.

• Le résultat net s'établit à -4.9m€ au S1 15, contre 0,2m€ au S1 14.

• Le carnet de commandes ressort à 120m€.

• Autorisation d'augmentations de capital auprès de partenaires internationaux.

ANALYSE

La forte baisse du chiffre d'affaires est liée au retard pris dans l'industrialisation des Power Pack électriques : le CA de 3,8m€ de la division ATT a principalement concerné les ventes de remorques TT et la facturation de prestations de maintenance. Pour mémoire, la plus grand partie du carnet de commandes dépend de l'évolution de la technologie électrique: au moins 80,7m€ sur 120m€ porte sur la gamme électrique ATT. Par conséquent, plus les retards en matière de développement seront importants, plus ils dégraderont les performances financières. La direction prévoit actuellement un redémarrage des livraisons en décembre 2015, signifiant implicitement un CA pour la gamme ATT inférieur d'environ 60% à nos attentes sur l'ensemble de l'exercice. Le calendrier du carnet de commandes confirme cette hypothèse : Gaussin Manugistique ne table que sur un CA de 1,2 m€ au S2 15. La direction n'a pas communiqué de perspectives sur l'ensemble de l'année. Rappelons également que 43 m€ des 120 m€ de CA sont générés par la location et que 10 m€ proviennent de licences pour le Terminal Teluk Lamong.

Du côté des bonnes nouvelles, l'assemblée générale du 30 Octobre 2015 a statué en faveur d'une nouvelle série d'augmentations de capital. La stratégie de la direction est de s’adosser à un groupe international afin d'accélérer son développement et de répondre conjointement aux appels d’offres en cours ou à venir dont les montants excèdent souvent 5 à 10 fois le chiffre d’affaire actuel de la société. Gaussin Manugistique a pour objectif de concourir conjointement aux grands appels d’offre d’automatisation portuaire à Shanghai (Chine), Surabaya (Indonésie), Singapour et Dubai (EAU). Les comptes présentés par la société reposent ainsi sur le principe de continuité d'exploitation. Si Gaussin Manugistique ne devait pas parvenir à lever des capitaux, les comptes dans leur forme actuelle seraient caducs.

Au 30 juin 2015, les capitaux propres du groupe s'élevaient à environ 15,1m€ et sa dette nette à environ 13,8m€, portant le gearing à 91%, ce qui reste élevé. Du côté des liquidités, le niveau de la trésorerie et des équivalents de trésorerie était très faible, à 1,7m€ pour un total de bilan de 55,6m€. Les augmentations de capital prévues devraient aider le groupe à renforcer sa solvabilité et ses liquidités. Rappelons que le rapport des commissaires aux comptes sur les comptes annuels 2014 a insisté sur une surévaluation des capitaux propres de 5,5 m€: cette estimation vaut probablement également pour les comptes à fin juin 2015.

Pour rappel, concernant les risques fiscaux, la filiale EVENT a fait l’objet d’un contrôle fiscal portant sur les exercices 2012. Suite à ce contrôle, la société a constaté une provision de 0,4m€ sur un redressement de 1,1m€, puis a déposé un recours auprès de l'autorité fiscale compétente pour contester ce dernier. De la même manière, la filiale Batterie Mobile a également fait l'objet d'un contrôle fiscal : L'Administration fiscale a constaté que 1,4m€ de dépenses refacturées n'étaient pas éligibles au CIR. La société ne semble pas avoir passé une quelconque provision pour ce litige et conteste également cette décision.

En matière d'innovation, le groupe continue de s'associer à BA Systèmes pour le développement de technologies d'automatisation de la gamme AIV. Gaussin MAnugistique travaille également sur le développement d'une Automotive Airport Terminal (AAT), une remorque pour les aéroports, un produit similaire à l'Automotive Trailer Mover (ATM), avec les mêmes composantes de base et la même plate-forme.

IMPACT

Après ces résultats décevants, nous révisons en forte baisse nos prévisions sur le BPA 2015, conduisant à un doublement des pertes que nous attendons. Nous tablons en effet sur un CA 2015 inférieur de 60% à nos projections initiales. Globalement, nous allons abaisser notre objectif de cours, tout en laissant nos prévisions sur le long terme inchangées, à savoir un CA d'environ 100m€ en 2025 avec une marge d'EBITDA approchant 20% et une marge de FCF avoisinant 10%. Nous prévoyons toujours une progression du nombre d'actions d'environ 16m en 2014 à environ 54m en 2016. En outre, nous conservons notre recommandation.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5892708 le vendredi 6 nov 2015 à 14:19

    😰 J'é peux plus ....Vite un p'tit coup 🍷 !