Les résultats trimestriels de Total fraîchement accueillis

le
0
Le géant pétrolier a vu souffert de l'arrêt des productions en Libye, et des coûts élevés de maintenance sur certaines de ses installations. Le résultat net ajusté trimestriel a reculé de 6%. Le titre perd plus d'1%.

Le titre de la première pondération de l'indice phare parisien est à la peine ce matin. En recul d'1,26% à l'ouverture, à 37,89 euros, il excède la baisse du marché constatée ce vendredi (-0,90%). Les investisseurs n'ont donc pas été spécialement convaincus par la publication des résultats trimestriels de Total. Alors que le géant pétrolier avait créé la polémique il y a quelques semaines en annonçant son choix de répercuter à la pompe la hausse du prix du baril de pétrole, les chiffres annoncés ce matin devraient mettre un peu de poids dans son argumentaire, face aux nombreuses indignations que ces annonces avaient suscitées.

Comme la production mondiale de pétrole, Total a en effet souffert depuis le début de l'année de la réduction, voire de l'arrêt des productions dans certaines zones africaines et moyen-orientales touchées par les révoltes arabes. Ce fut le cas en Libye, où les troubles géopolitiques se sont soldés en février par l'arrêt des expo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant