Les résultats trimestriels de Scania baissent moins que prévu

le
0
Les résultats trimestriels de Scania baissent moins que prévu
Les résultats trimestriels de Scania baissent moins que prévu

Stockholm (Reuters) - Scania a fait état mardi d'une baisse moins forte que prévu de ses résultats au premier trimestre sur fond d'une faible demande sur ses principaux marchés.

Le constructeur suédois de camions a aussi indiqué que la forte baisse de ses commandes à la fin de l'année dernière n'avait pas empiré pour le moment en 2012, faisant bondir le titre en Bourse.

La crise des dettes souveraines dans la zone euro et le passage à de nouveaux moteurs au Brésil ont mis fin à une explosion de la demande sur le marché très cyclique des camions, incitant Scania à ralentir sa production, à réduire ses effectifs et suspendre ses investissements.

Les ventes de poids lourds en Europe ont baissé de près de 10% en février alors que la demande a également reculé sur tous les principaux marchés. MAN a déclaré la semaine dernière qu'il allait réduire ses coûts pour faire face au retournement du marché.

Scania a indiqué que les commandes pour ses camions et autocars ont chuté de 19% au premier trimestre sur un an, en ligne avec les attentes des analystes. Sur les trois derniers mois de 2011, la demande avait plongé encore plus fortement, de 27%.

"Les commandes globales pour les camions sur le premier trimestre 2012 sont en ligne avec celles enregistrées à la fin de l'année dernière", a déclaré le groupe dans un communiqué sur ses résultats préliminaires.

"Le marché en Europe du Sud est toujours à un niveau faible. En Amérique latine, les commandes ont été défavorablement impactées par la transition vers les véhicules Euro 5 au Brésil. En Asie centrale, la demande se maintient à un bon niveau".

Les commandes au Moyen-Orient, affectées par les mouvements de révolution du "Printemps arabe", sont toujours à un niveau faible et les perspectives restent incertaines, a ajouté Scania.

Le résultat opérationnel de Scania, détenu par le constructeur automobile allemand Volkswagen, a baissé à 2,32 milliards de couronnes suédoises (261,5 millions d'euros), contre 3,34 milliards enregistrés un an plus tôt.

C'est néanmoins supérieur aux attentes des analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S qui tablaient sur un résultat opérationnel de 2,13 milliards de couronnes suédoises.

A la Bourse de Stockholm, le titre Scania grimpait de 5,5% à 134,20 couronnes à 8h51 GMT.

Scania n'a fait aucun commentaire sur les rumeurs récurrentes de rapprochement avec MAN.

Volkswagen fait pression pour que Scania et MAN, dans lequel il détient également une participation, acceptent un rapprochement qui leur permettrait de devenir le numéro un des constructeurs de camions en Europe, devant l'allemand Daimler et le suédois Volvo.

Niklas Pollard et Helena Soderpalm; Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant