Les résultats trimestriels de Mediobanca plombés par Generali

le
0

(Reuters) - Mediobanca a vu ses résultats passer dans le rouge sur les trois premiers mois de 2013, sous le coup de pertes liées à sa participation dans Generali et d'une baisse de ses marges due à la crise économique en Italie.

La banque d'investissement, première banque italienne à publier ses trimestriels, a pu néanmoins améliorer ses ratios de solvabilité et poursuivre ses réductions de coûts.

Le trimestre au 31 mars, troisième de l'exercice décalé de Mediobanca, s'est soldé par une perte nette de 86,6 millions d'euros, une perte un peu moindre que celle de 95 millions qui ressortait d'un consensus établi par la banque.

Le ratio de solvabilité Tier 1 a progressé à 12% contre 11,8% à la fin décembre.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les provisions pour créances douteuses ont augmenté de 11% à 364 millions d'euros, reflétant les conditions économiques difficiles en Italie.

Mediobanca, premier actionnaire de Generali avec une participation de 13%, a de plus comptabilisé une charge de près de 140 millions d'euros liée à la perte annoncée par l'assureur fin 2012 dans le cadre de sa restructuration.

A la Bourse de Milan, l'action Mediobanca perd 3,13% à 4,83 euros vers 14h45, ayant légèrement accentué son recul après la publication des résultats. Le titre a progressé de près de 40% sur les 12 derniers mois, aidé par le redressement du cours de Bourse de Generali.

Selon les analystes, le prochain catalyseur pour Mediobanca en Bourse sera le plan stratégique que la banque d'investissement a prévu de dévoiler le 21 juin.

Lisa Jucca; Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant