Les résultats favorables à Trump font dévisser les marchés américains

le , mis à jour à 04:33
1
Les résultats favorables au candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump fait dévisser les marchés américains dans les contrats à terme ( AFP/Archives / Stan HONDA )
Les résultats favorables au candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump fait dévisser les marchés américains dans les contrats à terme ( AFP/Archives / Stan HONDA )

Les résultats favorables au candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump faisaient dévisser les marchés américains mardi soir dans les contrats à terme.

Vers 22H10 à New York (mercredi à 03H10 GMT), les indices boursiers s'affichaient tous en nette baisse à mesure que le magnat de l'immobilier engrangeait les résultats favorables face à sa rivale démocrate Hillary Clinton.

L'indice vedette du S&P500 perdait plus de 4%, (-85 points) tandis que le Dow Jones chutait de près de 630 points (-3,42%), signalant une forte inquiétude des marchés sur les perspectives économiques.

Wall Street avait pourtant fini en hausse mardi, le Dow Jones gagnant notamment 0,40%.

Les marchés américains ont de longue date affiché leur préférence pour la candidate démocrate face à l'imprévisible Donald Trump dont les positions contre le libre-échange commercial et l'immigration inquiètent les grandes entreprises.

Vers 03H00 GMT, le candidat républicain menait face à Hillary Clinton pour remporter la course même si les résultats dans des Etats-clés, dont la Floride, restaient encore incertains.

Selon le baromètre établi en direct par le New York Times, Donald Trump aurait près de 80% de conquérir la Maison Blanche.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9810937 il y a 4 semaines

    Ohio, Floride.... qui arrêtera Trump.... ? les journalistes ne sont pas (jamais) des faiseurs de roi, ils sont peut être à l'origine de certains résultats pour une part par leurs excès anti-Trump..., de même, les marchés devront faire avec les votes des américains: Allez Hilari !