Les résultats de BASF en baisse moins marquée que prévu

le
0
LA FAIBLESSE DE L'EURO COMPENSE LA BAISSE DES VOLUMES CHEZ BASF
LA FAIBLESSE DE L'EURO COMPENSE LA BAISSE DES VOLUMES CHEZ BASF

FRANCFORT (Reuters) - BASF a fait état jeudi d'un recul moins marqué que prévu de son résultat opérationnel du premier trimestre, la faiblesse de l'euro ayant compensé la baisse des volumes dans les produits chimiques industriels ainsi que les sommes mises de côté pour verser des primes aux salariés.

Le groupe allemand, numéro un mondial de la chimie en termes de chiffre d'affaires, a ainsi précisé que le bénéfice d'exploitation ajusté des trois premiers mois de l'année était revenu à 2,07 milliards d'euros, soit un repli de 2%, contre deux milliards attendus en moyenne par les analystes financiers interrogés par Reuters.

Le bénéfice net du premier trimestre a baissé de 20% à 1,17 milliard d'euros, contre un consensus de 1,27 milliard.

BASF, dont les activités s'étendent des mousses synthétiques aux peintures automobiles en passant par les composants pour pots d'échappement catalytiques, a confirmé anticiper pour cette année un résultat opérationnel inchangé et un chiffre d'affaires en légère hausse.

Le groupe pense en effet que l'amélioration des performances de ses divisions pétrochimie et pesticides va compenser une probable diminution du bénéfice de Wintershall, sa division pétrolière et gazière, du fait d'un effondrement des cours du brut.

Ces derniers se sont récemment quelque peu repris après un creux de six ans touché vers la mi-mars, mais le prix moyen de l'or noir sur les trois premiers mois de l'année a été inférieur de 45% par rapport à celui du premier trimestre 2014.

(Patricia Weiss et Ludwig Burger, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant