Les résultats d'Exxon Mobil meilleurs que prévu

le
0
BAISSE DU BÉNÉFICE D'EXXON MOBIL AU 3E TRIMESTRE
BAISSE DU BÉNÉFICE D'EXXON MOBIL AU 3E TRIMESTRE

(Reuters) - Exxon Mobil, la première compagnie pétrolière cotée du monde, a publié jeudi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendus, marqués par la première augmentation de sa production en plus de deux ans, qui a compensé la dégradation des marges de raffinage.

Exxon, comme d'autres grands acteurs du secteur, a massivement investi dans de nouveaux projets ces dernières années pour tenter d'augmenter sa production globale. Il avait ainsi consacré 33 milliards de dollars à ces investissements sur les neuf premiers mois de cette année.

"C'est leur première augmentation (de la production) sur un an depuis plus de deux ans", note Brian Youngberg, analyste spécialisé d'Edward Jones. "Cela montre bien qu'ils espèrent progresser vers l'inversion du mouvement de baisse qu'ils ont subi ces dernières années."

La production d'Exxon n'avait pas affiché de hausse depuis le deuxième trimestre 2011.

Sur la période juillet-septembre de cette année, elle a progressé de 1,5% à 4,0 millions de barils équivalent pétrole par jour (bepj), grâce à l'entrée en production de nouveaux projets.

Le gisement de gaz naturel de Kipper Tuna Turrum, en Australie, et la montée en puissance de projets au Nigeria et au Canada ont aussi contribué à la hausse globale de la production.

Au troisième trimestre, le groupe américain a réalisé un bénéfice net de 7,87 milliards de dollars (5,77 milliards d'euros), soit 1,79 dollar par action, contre 9,57 milliards (2,09 dollars/action) un an auparavant.

"La baisse des marges, principalement dans le raffinage, a réduit les bénéfices de 2,4 milliards de dollars", précise Exxon dans un communiqué.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,77 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les compagnies pétrolières présentes dans le raffinage, comme Exxon ou Royal Dutch Shell, ont vu leurs résultats pénalisés au troisième trimestre par la baisse de la demande de carburants et l'augmentation des capacités globales de raffinage.

La division raffinage du groupe américain a ainsi vu ses bénéfices chuter à 592 millions de dollars sur juillet-septembre, contre 3,2 milliards sur la même période l'an dernier.

A Wall Street, l'action Exxon Mobil gagnait 1,1% à 89,79 dollars à 14h00 GMT, la plus forte hausse de l'indice Dow Jones, qui perdait alors 0,22%.

A ce niveau de cours, la compagnie affiche une capitalisation boursière de près de 395 milliards de dollars.

Anna Driver, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant