Les résultats continuent de s'améliorer (Global EcoPower)

le
0

PUBLICATION RES./CA

ACTUALITÉ

A 17,08M€, la forte croissance du chiffre d'affaires du groupe en glissement annuel (582%) confirme sa bonne stratégie. Progressant de 417% en glissement annuel à 926k€, l'EBITDA suit la même trajectoire (même si les marges se sont contractées de 7,1% à 5,4%). A 599k€, le résultat net consolidé a augmenté de 29% en glissement annuel.

Le groupe confirme ses objectifs pour 2017 : un chiffre d'affaires de 120M€ et un EBITDA 32M€, principalement grâce à l'amélioration de son business model et au développement des différents projets en cours.

ANALYSE

En raison d'une nouvelle approche en termes de consolidation et de stratégie, le compte de résultats du groupe intègre à la fois les coûts d’acquisition et de construction en charges et le produit de la vente en chiffre d’affaires, tous deux reconnus à l’avancement de chaque centrale. De ce fait, le CA publié pour le S1 tient compte de l’avancée des travaux sur la centrale de “La vallée du Don” achevés à hauteur de 90,3% contre 63,4% en 2014, et d'un avancement du projet "Seuil Mont-Laurent" à hauteur de 63,2%. En glissement annuel, la nouvelle méthode de consolidation conduit à une amélioration tant du CA que des résultats du groupe.

Concernant les deux projets, le groupe a conclu un accord de cession avec le groupe allemand LHI pour une cession de 100% des actions du projet de “La vallée du Don”. Cette cession devrait intervenir en Janvier 2016. Consécutivement à cette cession, GEP a acquis 60% du projet "Seuil Mont-Laurent", associant à ses côtés un groupe d’investisseurs privés détenant le solde du capital de la société.

Du côté des coûts, conformément au nouveau modèle adopté par le groupe, la mise en place d'une chaîne complète de traitement impose la comptabilisation de l'acquisition et de la vente des turbines nécessaires aux projets, conduisant les coûts à progresser plus rapidement que les recettes, et pesant sur les comparaisons historiques en matière de marge d'EBITDA (se repliant de 7,1% à 5,4%). Les charges du groupe intègrent toutefois également un exceptionnel de 1,77M€ correspondant à l'achat des droits sur le projet "Seuil Mont-Laurent", comptabilisé comme un coût contractuel et non comme un investissement. A 14% contre 7,1%, la marge d'EBITDA ajustée a pratiquement doublé par rapport à l'an dernier.

D'autre part, les intérêts minoritaires diminuent le résultat net part du groupe, principalement en raison de la participation minoritaire représentant 40% du projet "Seuil Mont-Laurent", consolidée par intégration globale. En plus de minoritaires, la progression des frais financiers et des impôts payés a pesé sur les résultats. A 345k€, le résultat net part du groupe s'est replié de 25,5% en glissement annuel, malgré une croissance du résultat net consolidé de 29% en glissement annuel.

Le renforcement des fonds propres du groupe grâce à l'émission d'obligations convertibles zéro coupon, représentant jusqu'à 2M d'actions supplémentaires à l'horizon 2018, est un facteur favorable. Il s'avère d'autant plus nécessaire que Global EcoPower finance ses projets de développement sur ses fonds propres plutôt que par de la dette. La solidité du bilan du groupe est ainsi préservée malgré la comptabilisation des projets entièrement développés.

En outre, la tendance récente des investisseurs financiers en quête de cash flows stables et de rendements attrayants à privilégier les énergies renouvelables (hedge funds et fonds de pension) plutôt que les pure players du secteur de l'énergie, renchérit l'entrée dans les projets des énergies renouvelables. Un autre facteur positif pour le groupe réside dans le fait que son activité principale ne soit pas exposée aux changements réglementaires en matière de subventions. Cette dernière dépend plutôt de la conception et du développement de projets dans le secteur des énergies renouvelables et du prix payé par les investisseurs une fois le projet finalisé.

IMPACT

Sans changements majeurs attendus en termes de recommandation et d'objectif de cours, nous tenons compte de ces résultats dans notre modèle. Les résultats semestriels ne font que confirmer une nouvelle fois la bonne orientation des performances du groupe.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant