Les restructurations des compagnies aériennes portent leurs fruits

le
0
Lufthansa assure avoir amélioré ses performances opérationnelles. De son côté, IAG - la maison mère de British Airways et d'Iberia - a réalisé des bénéfices, une première en trois ans.

Les mesures d'économies menées depuis début 2010 par les trois premières compagnies aériennes européennes commencent à porter leurs fruits. Lufthansa a certes déçu les analystes en publiant un bénéfice net presque divisé par deux, à 255 millions d'euros au deuxième trimestre. Mais la compagnie allemande a maintenu ses objectifs annuels: une hausse de son chiffre d'affaires et de son résultat d'exploitation.

Entre avril et juin, son chiffre d'affaires est resté quasiment stable, à 7,9 milliards d'euros, malgré la réduction du nombre de ses vols, grâce à un meilleur taux de remplissage des avions aussi bien du côté des passagers que du fret. Lufthansa assure avoir amélioré ses performances opérationnelles, si l'on exclut les charges exceptionnelles. Le plan «Score» qui vise...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant