Les réserves de Statoil en mer du Nord deux fois plus importantes que prévu

le
0
(Commodesk) Le gisement offshore d'Aldous Major South (mer du Nord), au large de la Norvège, contient deux fois plus de pétrole qu'estimé précédemment, soit entre 900 millions et 1,5 milliard de barils, a révélé son opérateur norvégien Statoil (qui détient 40% du projet), en fin de semaine. L'autre partenaire norvégien Det norske oljeselskap (à 20%), annonce des estimations légèrement inférieures : entre 600 millions et 1,2 milliard de barils. Les compagnies norvégienne Petoro et suédoise Lundin sont aussi parties prenantes, avec respectivement 30% et 10% du gisement. Les géologues ont également découvert que les réserves communiquaient avec celles exploitées par la plateforme d'Avaldsnes, soit entre 800 millions et 1,8 milliard de barils, dans laquelle Statoil détient aussi des parts. Les sites, qui font l'objet de deux licences distinctes, s'étendent sur environ 180 km2. Statoil a produit l'année dernière 1,9 million de barils équivalent pétrole d'hydrocarbures jour, contre 2,4 millions pour le Français Total. En 2010, la Norvège a extrait 2,1 millions de barils de pétrole jour, soit 2,5% du total mondial.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant