Les réserves de change chinoises au plus bas depuis février 2013

le
0
    PEKIN, 7 décembre (Reuters) - Les réserves de change de la 
Chine, les plus importantes au monde, ont diminué de 87,2 
milliards de dollars (80,6 milliards d'euros) en novembre à 
3.440 milliards de dollars, leur plus bas niveau depuis février 
2013, montrent les statistiques publiées lundi par la banque 
centrale.   
    Des analystes expliquent ce recul par l'appréciation du 
dollar américain le mois dernier et par les ventes de dollars 
décidées par Pékin pour soutenir le yuan.  
    Celui-ci a perdu plus de 3% de sa valeur depuis le début de 
l'année dans les transactions sur les marchés de Chine 
continentale  CNY=CFXS  et il pourrait encore souffrir du 
relèvement attendu des taux d'intérêt américains.  
    La diminution des réserves observée en novembre est la plus 
importante sur un mois depuis celle de 93,9 milliards de dollars 
d'août. Les réserves de change chinoises ont baissé au cours de 
chacun des cinq derniers trimestres et enregistré une diminution 
sans précédent sur juillet-septembre, un trimestre marqué par la 
dévaluation inattendue du yuan annoncée le 11 août, qui a 
déclenché une vague de sorties de capitaux.  
    Pour Zhou Hao, économiste de Commerzbank à Singapour, la 
Banque populaire de Chine (BPC) a changé de stratégie depuis et 
elle s'efforce désormais d'amortir la baisse du yuan face au 
dollar plutôt que de tenter de l'empêcher complètement.  
    "Souvenez-vous de ce qui s'est passé en août-septembre: le 
dollar-yuan est resté stable malgré la hausse des volumes de 
transactions, la banque centrale ayant vendu massivement du 
dollar pour protéger sa devise", explique-t-il.  
    "Depuis septembre, les volumes de transactions sur le 
dollar-yuan ont montré une tendance nette à la baisse et le yuan 
s'est parallèlement affaibli. Cette évolution montre qu'une 
'dépréciation administrée' du yuan est acceptable du point de 
vue des autorités chinoises."    
 
 (Winni Zhou, Nicholas Heath et Kevin Yao; Marc Angrand pour le 
service français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant