Les réseaux sociaux, un défi pour les gérants d'actifs

le
0
Les épargnants s'appuient de plus en plus sur les réseaux sociaux pour prendre des décisions d'investissement.

Aux États-Unis, un quart des adultes utilisent les réseaux sociaux pour piloter leurs finances personnelles. Et 70 % ont changé de stratégie ou de gestionnaire, après avoir fait un tour sur ces nouveaux médias. En France, Linkedin affirme même que 85 % des individus à fort pouvoir d'achat (75 000 à 750 000 euros d'actifs financiers) se servent des réseaux sociaux, et que deux sur trois se décident après s'y être renseignés.

Pourtant, paradoxalement, les sociétés de gestion d'actifs sont moins impliquées sur ces nouveaux médias que d'autres industries, selon une étude publiée par Caceis et PwC Luxembourg. Notamment parce que les gendarmes de la Bourse, en Europe, chargés de surveiller les pratiques commerciales et la communication des gestionnaires, ont tardé à fixer les règles du jeu sur ce nouveau terrain. «L'appel public à l'épargne par exempl...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant