Les réseaux sociaux peuvent contribuer au développement des sociétés de gestion

le
0

(NEWSManagers.com) - Dans l'arsenal des vecteurs de développement d'une société de gestion, les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Google +) semblent intéresser de plus en plus les sociétés de gestion, notamment pour installer une marque. David Kalfon, le patron d'Amaïka AM, qui a lancé sa société il y a un peu plus de deux ans, n'a pas longtemps hésité. " Twitter offre le meilleur retour sur investissement" , a-t-il estimé le 18 décembre à l'occasion de la septième édition des Emerging Manager Day organisée par Morningstar en partenariat avec NExT AM.

" Twitter contribue à l'installation d'une présence. Il ne s'agit pas toutefois de faire de la publicité. Il s'agit avant tout de donner le point de vue de la société, par touches successives, sur l'évolution des marchés, la conjoncture" , a poursuivi David Kalfon. " Le problème est qu'on ne peut pas faire machine arrière. C'est un vrai engagement et il y a beaucoup à en tirer" , a déclaré David Kalfon.

Joseph Châtel, le président de DNCA, a de son côté insisté l'intérêt des réseaux sociaux pour toucher un public plus large. " Les flux dépargne vont complétement changer dans les dix ans, en raison notamment du problème de la retraite qui n'est pas réglé. Etre présent sur les réseaux sociaux permet de viser un public beaucoup plus large. Et il faudra avoir une certaine notoriété pour capter ces nouveaux flux" , a indiqué Joseph Châtel.

" Outre la notoriété, Twitter permet de passer du monde 2.0 au monde réel. Je viens d'engager pour six mois à partir de janvier un stagiaire que j'ai rencontré sur Twitter" , a relevé Joseph Châtel.

Antoine Roger, qui a récemment créé une société spécialisée sur les réseaux sociaux, a souligné l'intérêt croissant des internautes pour les réseaux sociaux. Les entreprises sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à ouvrir un compte Twitter alors que les recherches sur les réseaux sociaux représentent au moins 40% des recherches effectuées sur Google.

L' Association française de la gestion financière ( AFG), qui a récemment lancé son compte Twitter, n'exclut pas d'ailleurs de de créer un groupe de travail sur la problématique des réseaux sociaux...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant