Les réseaux sociaux doivent agir contre le djihadisme-Cameron

le
0

LONDRES, 23 février (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron a estimé lundi que les réseaux sociaux sur internet doivent agir davantage contre le recrutement djihadiste après le récent départ de trois adolescentes britanniques, apparemment vers la Syrie. Les jeunes filles, âgées de 15 à 16 ans, ont pris un avion à destination de la Turquie la semaine dernière avec l'intention de rejoindre le groupe Etat islamique dans le nord de la Syrie après avoir été endoctrinées "dans leurs chambres", selon les autorités. Elles étaient notamment en contact sur Twitter avec des femmes qui ont déjà rallié l'organisation terroriste, ce qui a incité des parlementaires britanniques à réclamer une réaction des réseaux sociaux. "Nous avons tous été horrifiés par la façon dont des adolescentes britanniques semblent avoir été radicalisées et dupées par l'idéologie toxique de l'extrémisme islamiste en allant sur internet dans leurs chambres", a déclaré David Cameron devant le Parlement. "Au vu d'informations selon lesquelles l'une des filles suivait jusqu'à 70 extrémistes, cette affaire démontre l'importance du travail que nous effectuons auprès des réseaux sociaux", a-t-il dit. Le Premier ministre britannique a souligné que certaines sociétés avaient commencé à s'attaquer aux contenus extrémistes mais il a jugé ces efforts encore insuffisants. "Les réseaux sociaux ont une responsabilité sociétale. Nous attendons d'eux qu'ils se montrent à la hauteur", a-t-il conclu. (Michael Holden; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant