Les réseaux électriques, cible des cybercriminels

le
0
Le développement des réseaux électriques intelligents représente un nouveau marché pour les pirates informatiques. Alstom et Intel ont passé un accord pour assurer leur sécurité.

Récupérer les données des utilisateurs, priver d'électricité un immeuble ou un quartier: le développement des réseaux électriques intelligents ouvrent de nouvelles perspectives pour les pirates informatiques. «Je n'ai pas connaissance que cela se soit déjà passé, ce qui est logique puisque ces technologies sont encore en phase de test», explique Patrick Plas, patron de la branche «électronique de puissance» chez Alstom.

Cette nouvelle menace s'explique car les réseaux électriques sont aujourd'hui en pleine évolution. Ils doivent absorber la hausse constante de la demande d'énergie, le développement des énergies renouvelables - et surtout la gestion de leur intermittence - et limiter les émissions de CO2. Les technologies utilisées pour gérer ces contraintes permettent de créer d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant