Les rescapés du Concordia préparent leur riposte

le
0
La loi italienne impose que la réclamation soit adressée à l'organisateur dans un délai de 10 jours à compter de la date de l'accident. Les rescapés français s'organisent. Comme les 200 victimes russes et ukrainiennes.

Les rescapés français s'organisent. Anne Decré, du nom d'une rescapée du , résidant à Bordeaux et qui dès le jour du naufrage avait commencé à collecter une cinquantaine d'adresses de passagers français, se propose de créer un collectif afin de «s'entraider, partager informations et angoisses» avant de penser au dépôt de plainte.

Un autre rescapé, Hervé Chauvat, du Lot-et-Garonne, a lui aussi créé un site internet, , qui sera en ligne dans la journée de jeudi. Il aura pour objectif de «regrouper les témoignages des personnes qui ont vécu le naufrage» et de partager «toutes les infos qu'on aura glanées ici ou là». Il a d'ores et déjà pris contact avec la rescapée bordelaise avec laquelle il souhaite travailler.

A la suite des victimes françaises et italiennes, les passagers russes et ukrainiens du Concordia organisent également leur riposte. Quelques 200 voyageurs issus du nord de l'Europe ont déjà pris attache avec des avocats italiens pour demander ré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant