Les républicains veulent punir Obama en évitant un "shutdown"

le
0

2 décembre (Reuters) - Le président républicain de la Chambre des représentants américaine, John Boehner, a appelé mardi son camp à n'adopter qu'un budget partiel pour 2015 afin d'éviter une fermeture des administrations fédérales tout en marquant son opposition au projet de réforme de Barack Obama sur l'immigration. Lors d'une réunion à huis-clos des représentants républicains, John Boehner a proposé d'inclure dans le texte une extension limitée dans le temps des crédits du département de la Sécurité intérieure, chargé d'appliquer la réforme, a expliqué un assistant parlementaire républicain. Cette réforme, annoncée le mois dernier par le président, devrait notamment aboutir à la régularisation de quelque 4,7 millions d'étrangers sans papiers. ID:nL6N0TB1EE La démarche proposée par John Boehner permettrait aux républicains d'afficher leur désaccord avec la réforme tout en évitant un "shutdown", c'est à dire une fermeture de tous les services fédéraux aux Etats-Unis en l'absence de budget permettant de financer leur fonctionnement. Le Congrès doit adopter une loi de finances au plus tard le 11 décembre pour éviter une telle issue, mais les républicains pourraient en exclure les crédits alloués à l'immigration. "Personne ne s'est prononcé en faveur d'un shutdown", a déclaré à la presse Peter King, représentant de l'Etat de New York. Le chef de file des républicains au Sénat, Mitch McConnell, a quant à lui clairement laissé entendre depuis les élections du 4 novembre, remportées par son camp, qu'un "shutdown" était exclu. "Il faut en finir avec ce qui revient à ébranler l'économie par des moyens qui sont considérés comme perturbateurs par les électeurs", a-t-il dit lors d'une conférence à Washington. (Richard Cowan et David Lawder, avec Julia Edwards et Susan Cornwell, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux