Les Républicains : le chassé-croisé des poids lourds au Touquet

le , mis à jour le
0
Juppé, arrivé à 13 heures, aura peut-être le temps de croiser Nathalie Kosciusko-Morizet, qui elle-même pourra tout juste saluer Nicolas Sarkozy au Touquet. 
Juppé, arrivé à 13 heures, aura peut-être le temps de croiser Nathalie Kosciusko-Morizet, qui elle-même pourra tout juste saluer Nicolas Sarkozy au Touquet. 

Sous un ciel plutôt maussade, Le Touquet accueille le campus national des Jeunes Républicains, qui ne s'est pas réuni depuis 2011. Un raout qui a lieu une semaine après La Baule et la réunion ultra médiatisée des trois rivaux pour la primaire Les Républicains : Alain Juppé, François Fillon et Nicolas Sarkozy. Pour ce 12 septembre, on annonçait Nicolas Sarkozy accompagné du ténor local Xavier Bertrand. Une manière pour le président des Républicains de clôturer une semaine médiatique intense marquée par son interview au Figaro et sur TF1. Finalement, comme à La Baule le week-end dernier, on assistera à un bal des poids lourds de la droite. Bal ouvert avec l'arrivée-surprise d'Alain Juppé à 13 heures.

Une matinée très calme

Deux grandes salles presque vides, une avec des tables rondes, l'autre avec une grande scène, et une troisième divisée en différents ateliers sur les thèmes de la sécurité et de l'économie. Des discours hésitants, des échanges de regards inquiets, quelques applaudissements dans les coins. Les Jeunes Républicains tentent d'entretenir un semblant de dynamisme en se parlant par talkie-walkie. Nathalie Kosciusko-Morizet est attendue pour 16 heures, elle repartira juste avant le discours de Nicolas Sarkozy qui, lui, arrivera avec Xavier Bertrand, candidat LR à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Mais l'ambiance est au calme plat, et c'est à se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant