Les représentants US votent contre les ventes d'avions à l'Iran

le
0
    WASHINGTON, 17 novembre (Reuters) - La Chambre américaine 
des représentants a adopté jeudi un projet de loi visant à 
interdire les ventes d'avions de ligne à l'Iran, cherchant ainsi 
à empêcher que soient honorés des contrats conclus par Boeing 
 BA.N  et Airbus  AIR.PA , qui ont été d'ores et déjà approuvés 
par l'administration Obama. 
    Le texte a été adopté par 243 voix contre 174. Huit 
démocrates ont associé leurs suffrages à ceux des républicains 
en faveur du projet de loi. Les 174 voix contre émanent toutes 
d'élus démocrates. 
    La mesure interdirait au département du Trésor d'accorder 
les licences dont les banques américaines ont besoin pour 
financer la vente d'avions commerciaux. C'est là la dernière 
tentative en date des élus républicains du Congrès pour contrer 
l'accord international conclu entre l'Iran, les Etats-Unis et 
les autres grandes puissances sur son programme nucléaire, qui a 
eu pour conséquence la levée des sanctions internationales. 
    Les contrats conclus par Airbus et Boeing sur la vente ou la 
location de plus de 200 appareils à IranAir doivent aider l'Iran 
à moderniser et agrandir sa flotte d'avions vieillissante, 
entretenue bon an mal ban grâce à des pièces obtenues en 
contrebande ou fabriquées de façon artisanale. 
    Bien qu'Airbus ait son siège en France, le constructeur doit 
avoir le feu vert du département américain du Trésor pour ses 
ventes à l'Iran car au moins 10% des composants des appareils 
sont de fabrication américaine. 
    Le projet de loi a toutefois peu de chance d'être adopté 
sous la mandature actuelle. Il lui faudra encore faire l'objet 
d'un vote au Sénat, où il se heurtera à une vive opposition des 
démocrates, et s'il venait à franchir cet obstacle la Maison 
blanche a laissé entendre que Barack Obama opposerait son veto. 
    L'idée pourrait refaire surface ensuite, Donald Trump, qui 
succédera à Barack Obama le 20 janvier, ayant vivement critiqué 
l'accord sur le programme nucléaire iranien pendant la campagne 
électorale.  
 
 (Patricia Zengerle; Eric Faye pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant