Les rendements espagnol et italien en hausse, au-dessus de 6%

le
0

LONDRES, 18 mai (Reuters) - Les coûts d'emprunt de l'Italie et de l'Espagne sont en hausse vendredi sur le marché obligataire, l'impasse politique en Grèce et les inquiétudes sur le secteur bancaire espagnol incitant les investisseurs à fuir les actifs jugés risqués.

A l'inverse, les futures sur le Bund allemand ont inscrit dès le début de la journée un nouveau record historique à 144,05, profitant du repli vers les valeurs refuges. Le rendement à 10 ans allemand est tombé sous 1,40%.

Le rendement des obligations italiennes à dix ans augmentait de huit points de base dans les premiers échanges, à 6,06%.

Le rendement de l'emprunt espagnol à dix ans était en hausse de cinq points de base, à 6,39%.

Fitch Ratings a abaissé jeudi soir la note souveraine de la Grèce de "B-" à "CCC", évoquant le risque croissant de voir le pays sortir de l'Union monétaire européenne.

A cette dégradation s'est rajoutée celle de l'agence Moody's qui a abaissé jeudi la note de 16 banques espagnoles, dont Santander, la plus grande de la zone euro, évoquant la capacité réduite de l'Etat espagnol à apporter un soutien financier à plusieurs d'entre elles.

Kirsten Donovan, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant