Les rendements de l'assurance vie plongent

le
6
Quelques uns des meilleurs contrats du marché affichent des rémunérations en forte chute (0,40% à 0,70%) pour l'année 2011.

Certains épargnants vont être surpris. S'ils s'attendaient bien sûr à une diminution de la rémunération de leur contrat d'assurance vie, ils n'avaient sans doute pas prévu un recul aussi fort. Quelques uns des assureurs traditionnellement les plus généreux viennent en effet d'annoncer pour 2011 des rendements beaucoup plus faibles qu'en 2010. Chez MMA ou à la GMF, la chute atteint 0,70%!

La GMF rémunèrera l'épargne de ses souscripteurs -sur tous ses contrats, à égalité- au taux de 3,20% pour l'année écoulée (hors prélèvements sociaux et fiscalité), au lieu de 3,90% un an plus tôt. Chez MMA, il faudra se contenter, sur les principaux contrats, de 3,05%. En 2010, le rendement avait été de 3,75%. Cet assureur affirme avoir été prudent cette fois au moment de déterminer le taux servi, pour maintenir des réserves nécessaires «afin d'anticiper l'instabilité des marchés financiers en 2012».

D'autres, au contraire, n'ont pas hésité à puiser dans ces fameuses réserves, engrangées dans le passé en prévision des jours plus difficiles, pour limiter la baisse. C'est le cas de la MACSF. La mutuelle, qui s'adresse aux professions médicales (mais dont les contrats sont accessibles à tous), a annoncé un rendement qui, même en baisse de 0,40%, devrait compter cette année encore parmi les plus élevés du marché. Son contrat en euros RES a en effet rapporté 3,65% en 2011, contre 4,05% l'année précédente. Le contrat multisupport sert, lui, entre 3,40% et 3,70% selon l'épargne placée (contre 3,80% à 4,10% en 2010).

Même si elle affirme que son exposition à la Grèce était très limitée, la MACSF-comme sans doute beaucoup d'autres assureurs moins prolixes sur le sujet- subit les conséquences de la crise européenne. Ses emprunts grecs lui ont coûté l'équivalent de 0,9% de rendement. «Sauf accident de marché, il n'y a pas de raison pour que les rémunérations de nos contrats baissent encore en 2012. Hors Grèce, notre gestion d'actifs a dégagé la même rentabilité en 2011 qu'en 2010» a souligné Marcel Kahn, le directeur général du groupe. La MASCF conserve d'ailleurs encore des réserves conséquences pour l'avenir. Les sommes prélevées cette année pour soutenir le rendement en représentent moins de 30 %.

Parmi les assureurs qui avaient déjà dévoilé les performances de leurs assurance vie, les baisses avaient jusqu'à présent été plus modestes. Axa France a par exemple annoncé sur la plupart de ses contrats un recul de 0,30 % (3 % à 3,70 % en 2011 au lieu de 3,30 % à 4 % en 2010). Mutative, la compagnie d'assurance vie de la Macif, s'est même offert le luxe d'offrir les mêmes taux que l'année précédente: 2,85 % sur les contrats dépourvus de frais sur versement, et 3,45 % sur ceux qui en prévoient (mais qui en contrepartie, ne facturent pas de frais de gestion). Les assureurs devraient être de plus en plus nombreux au cours des prochains jours à dévoiler les rendements 2011. L'association d'épargnants Afer doit annoncer le sien mardi 10 janvier.

LIRE AUSSI:

» Assurance-vie: rendements à géométrie variable

» L'assurance-vie doit se réinventer

» Les Français boudent l'assurance-vie

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • allanre le mardi 10 jan 2012 à 13:22

    @xela78: -0,70%, c'est loin d’être peanuts. Prenons chez MMA le taux passe de 3,75 à 3,05 cela fait une baisse de 18,7%, sans compter que les prélèvements sociaux sont eux passés de 12,3 à 13,5% soit 9,76%... Imaginez une telle baisse sur les salaires? Qui sont eux aussi des revenus. Dans les années 80, on servait du 12% nets de tout impôts. J'ai commencé à travailler à cette époque et l'on vivait bien mieux. a+

  • xela78 le jeudi 5 jan 2012 à 08:05

    Il faut arreter de noircir le tableau . -0,70% c'est pinuts.La plupart des contracts continent de rapporter beaucoup plus que le livret A et surtout beaucoup plus qu la bourse. Alors les ecrits alarmistes gardez les pour vous.

  • M9163545 le mercredi 4 jan 2012 à 20:44

    J'ajoute que ça me conforte dans l'idée qu'il faut continuer à placer sur l'assurance vie au risque de voir les règles modifiées par nos gouvernants

  • M9163545 le mercredi 4 jan 2012 à 20:43

    +3% net c'est quand même mieux que le CAC avec -17% ou les bancaires avec -50 à -60% non.Alors je ne vais pas pleurer sur le rapport de l'assurance vie qui reste et de loin le meilleur placement pour le père de famille que je suis (j'ai déjà une maison en propriété).

  • adnstep le mercredi 4 jan 2012 à 20:25

    A l'économie, ça ne nuira pas, la plus grosse partie des encours étant placée en obligations d'états.

  • grandsa2 le mercredi 4 jan 2012 à 19:20

    Et si nous retirions les fonds placés en assurance vie, à partir de quel niveau de décaissement cela pourrait-il nuire à l'économie ?