Les réfugiés sont impatients de retourner à Tombouctou

le
0
TÉMOIGNAGES - Après la libération de la ville de Tombouctou, lundi, les réfugiés vont pouvoir retrouver les leurs.

«Bien sûr que je veux rentrer! On dit qu'on est roi chez soi, et moi je veux être roi chez moi, à Tombouctou!» Abdallah Oumar s'est réfugié à Bamako il y a près de dix mois. Aujourd'hui, la libération de sa ville le comble: «Je me sentais emprisonné. À présent je vais retrouver mes parents, ma famille, mes amis!»

«J'ai appris la nouvelle à la télé, sourit Arrafa Cissé, un autre déplacé de Tombouctou. J'ai eu la certitude que c'était vrai, se souvient-il, parce que j'ai vu ma propre maison! Les soldats passaient devant ma porte! C'était la fête, il y avait les gens qui criaient et des enfants que je connaissais, alors j'ai cherché ma mère mais je n'ai pas pu la voir, elle était à l'intérieur.» Il rêve des retrouvailles... Cela fait neuf mois qu'il a quitté Tombouctou. «C'est très long, dit-il, mais aujourd'hui je suis content. Quand j'...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant