Les réfugiés autorisés à se déplacer librement au Danemark

le , mis à jour à 17:56
0

(Actualisé tout du long) RODBY, Danemark, 10 septembre (Reuters) - Les réfugiés en transit vers la Suède ont été autorisés jeudi à se déplacer librement sur le territoire danois, où une autoroute et une ligne de chemin de fer venant d'Allemagne avaient été fermées la veille pour réduire leur nombre, ce qui a valu à Copenhague un rappel à l'ordre de la Commission européenne. Depuis dimanche, le Danemark, dont le gouvernement a acheté des espaces publicitaires dans la presse libanaise pour dissuader les candidats au voyage, a vu affluer 3.200 migrants qui cherchent pour la plupart à se rendre en Suède. "La crise des réfugiés affecte tous les Etats membres et ce n'est pas le moment de prendre des initiatives individuelles ou isolées. L'heure est à la coordination de l'action européenne et l'Union ne peut être efficace que si tous ses membres jouent le jeu", a déclaré une porte-parole de l'exécutif bruxellois. Fermée mercredi en raison de la présence de 300 réfugiés sur la chaussée, l'autoroute reliant la péninsule danoise du Jutland et l'Allemagne a rouvert jeudi, mais la vitesse reste limitée. "Il n'y pas d'autre possibilité que de les laisser se déplacer librement, nous ne pouvons donc pas les empêcher de se rendre où ils le veulent", a déclaré le commissaire Jens Henrik Hojbjerg, chef de la police danoise. Le Premier ministre de centre droit Lars Lokke Rasmussen a consulté la classe politique dans le cadre d'une réunion de crise, la deuxième cette semaine, mais n'a annoncé aucune mesure concrète. "L'Allemagne, le Danemark et la Suède sont dans une situation extraordinaire et, dans cette situation, nous devons être à la hauteur de nos obligations internationales. Je crois que personne, en tout cas ni moi, ni les dirigeants du parti (...), ne souhaite que la police danoise ait recours à la force", a-t-il déclaré à l'issue de la rencontre. A Stockholm, son homologue Stefan Lofven a jugé "malheureuse" la décision de laisser les réfugiés se rendre en Suède et a rappelé qu'en vertu des règles européennes, les demandes d'asile devaient être enregistrées dans le pays d'arrivée. Selon l'Agence suédoise pour les migrations, 686 demandes ont été déposées depuis dimanche à Malmö, qui se trouve à 35 mn de Copenhague par le train, et 13.700 arrivées ont été enregistrées au cours des cinq dernières semaines. La Suède, qui s'attend à accueillir 80.000 réfugiés cette année, est le pays d'Europe où les demandeurs d'asile sont les plus nombreux si on rapporte leur nombre à la population. Le statut de réfugié est accordé automatiquement aux Syriens. Le gouvernement a annoncé jeudi une augmentation du budget consacré à la formation professionnelle des immigrés, qui sera porté l'année prochaine à 190 millions d'euros. Le Premier ministre avait déclaré quelques jours plus tôt que toutes les municipalités devraient accepter des réfugiés. (Alexander Tange et Teis Jensen,; Nicolas Delame et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant