Les recrutements de l'Etat islamique en forte baisse-général US

le
0
    WASHINGTON, 26 avril (Reuters) - Le nombre de combattants 
étrangers qui rejoignent l'Etat islamique (EI, Daech) en Irak et 
en Syrie a fortement baissé sur un an pour tomber à environ 200 
par mois, a annoncé mardi le général américain chargé du 
renseignement au sein de la coalition internationale de lutte 
contre l'EI. 
    Il y a environ un an, le groupe djihadiste sunnite recrutait 
entre 1.500 et 2.000 combattants étrangers par mois, a précisé 
le général Peter Gersten, lors d'un point de presse. 
    Ce mois-ci déjà, le département d'Etat avait annoncé que le 
nombre de combattants de l'EI en Irak et en Syrie n'avait jamais 
été aussi bas depuis deux ans.   
    Selon un rapport d'un ancien responsable de l'espionnage 
britannique publié l'an dernier, l'EI a pu recruter jusqu'à 
31.000 combattants étrangers ces 18 derniers mois. 
    Selon le général Gersten, le nombre de désertions est 
également en hausse. Il n'a pas donné de chiffre. 
    "Nous constatons une rupture de leur moral, nous constatons 
leur incapacité à payer, nous voyons leur incapacité à 
combattre, nous les observons en train d'essayer de quitter 
Daech de toutes les manières possibles", a déclaré Peter 
Gersten. 
 
 (Idrees Ali et Yeganeh Torbati; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant