Les récoltes des pays de la Mer Noire, victimes des aléas climatiques

le
0

(Commodesk) Après un hiver exceptionnellement froid et sec, des risques de sécheresse sont annoncés dans les pays de la zone de la Mer Noire.

Fin avril, les températures sont montées jusqu'à 30° mais la sécheresse n'est pas encore là. « En Ukraine, les températures seront chaudes avec des orages qui pourraient être bénéfiques aux récoltes, sauf en cas de grêle, au Kazakhstan le climat sera très sec et au sud de la Russie, ce sera entre le deux mais on ne peut pas encore parler de sécheresse» souligne Régis Crépet, météorologue chez Météo-Consult.

Ces prévisions correspondent aux climats habituels de ces régions. « Ce qui change des autres années, c'est cet hiver très sec, où le gel a craquelé les terres et impacté les semis, qui a débouché sur un changement brutal de température » ajoute l'expert.

La FAO avait déjà annoncé des prévisions de récoltes de blé à la baisse en Ukraine (-37%) et au Kazakhstan (-36%), l'été chaud ne devrait pas impacter beaucoup plus les cultures. Quant à la Russie, elle ne devrait pas être trop impactée par ces changements climatiques.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant