Les recherches se poursuivent dans l'hôtel italien enseveli

le
1
    PENNE, Italie, 23 janvier (Reuters) - Les opérations de 
secours se poursuivaient lundi dans les décombres de l'hôtel 
enseveli il y a cinq jours par une avalanche dans le massif 
italien des Abruzzes. 
    Onze personnes, dont quatre enfants, ont jusqu'à présent été 
retrouvées vivantes et six corps ont été extraits de l'amas de 
débris et de neige. Vingt-trois personnes sont encore portées 
disparues. 
    Les secours n'ont pas encore réussi à atteindre le coeur de 
la structure de l'hôtel Rigopiano et il est donc possible qu'il 
y ait encore des personnes en vie dans des chambres qui auraient 
échappé à la destruction, a souligné lundi le porte-parole des 
pompiers. 
    "Nous continuons à explorer l'intérieur du bâtiment dans 
l'espoir de retrouver des survivants, bien que nous n'ayons 
aucune certitude qu'il y en ait", a précisé Luca Cari. 
    Les médias italiens s'interrogent de leur côté sur la 
lenteur de la réaction des autorités, qui n'ont, selon des 
témoignages, pas pris au sérieux les premiers appels à l'aide. 
    L'alerte n'a été déclenchée que deux heures et demie après 
la catastrophe et les premiers secouristes ne sont arrivés sur 
le site qu'au bout de onze heures. 
    Une enquête a été ouverte pour établir les faits. 
 
 (Antonio Denti; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4145072 le lundi 23 jan 2017 à 16:53

    Encore une bavure de services de l'Etat qui ne sera pas sanctionnée. On paie, on paie, et quand on a besoin de quelqu'un et que tout le monde est aux abonnés absents, personne n'est inquiété. Quelle calamité.