Les rebelles touareg contrôlent le nord du Mali

le
0
Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et des groupes liés à al-Qaida coupent le pays en deux.

La rébellion touareg au Mali enchaîne les victoires. En trois jours, le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) s'est rendu maître de toutes les grandes villes du nord du pays. Cette avancée fulgurante met les putschistes au pouvoir à Bamako depuis deux semaines dans une position intenable, les poussant à des concessions pour tenter d'éviter un désastre plus grand encore.

Le MNLA pousse son avantage. Après Kidal, les rebelles sont entrés samedi dans Gao. Dimanche leurs troupes cernaient Tombouctou, la capitale du nord du Mali désertée par l'armée régulière, dont la chute était inéluctable. «Les soldats ont fui samedi devant les rebelles. Il n'y avait plus que quelques milices arabes pour défendre la ville mais elles se sont ralliées dimanche après quelques combats. Tombouctou est une ville ouverte», a affirmé dimanche un habitant de la ville. Les habitants de la cité, furieux, se ruaient dimanche à l'aube dans les rues pour piller les magasins et la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant