Les rebelles syriens réclament des armes

le
0
François Hollande a demandé une réunion du Conseil de sécurité pour éviter de nouveaux massacres, notamment à Alep, toujours pilonnée dimanche par l'artillerie et les hélicoptères de Bachar el-Assad.

La bataille d'Alep se poursuit, suscitant une grande inquiétude de la communauté internationale, toujours aussi impuissante pour enrayer des violences qui ont fait plus de 20.000 victimes depuis mars 2011. La moitié d'entre elles ont été tuées au cours des quatre derniers mois, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Dans la journée de dimanche, de violents affrontements se déroulaient dans plusieurs quartiers de la seconde ville du pays contrôlés par les rebelles. À Salaheddine, dans le sud-ouest d'Alep, les rebelles installés dans des immeubles désertés par leurs habitants faisaient face pour la deuxième journée consécutive à un déluge de feu. Le quartier était encerclé par des dizaines de chars et survolés par des chasseurs de l'armée de l'air syrienne et des hélicoptères. Des témoignages faisaient état d'une forte résistance de l'opposition, plusieurs tanks ayant été détruits. La disproportion des moyens a conduit dimanche le Conseil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant